Il faut juste rigoler et faire les cons!

Il faut juste rigoler et faire les cons!

Liberté d’expression à l’Estaque en 2017.

Ne perdons pas de temps et rentrons vite dans le sujet, l’affaire de la sénatrice Samia Ghali a quand même bien éclaboussé cette édition du Festival du Dessin de Presse de l’Estaque 2017.

Une marraine de la liberté, vraiment ?

Cette élue, qui en avait fait sa fierté visiblement, est arrivée aussi vite qu’elle est repartie. Nous ne sommes pas là pour juger, mais cela tombe un peu mal pour cette édition du FIDEP 2017 qui a comme thématique la liberté d’expression. Vivement les dessins sur cette actualité!

 

Liberté d’expression à l’Estaque.

 

Liberté d'expression à l'Estaque
Liberté d’expression à l’Estaque.

 

D’ailleurs, selon moi, la liberté d’expression fait partie intégrante du dessin de presse, donc pourquoi en faire une thématique ? C’est un peu un pléonasme, non ?

Pourquoi ne pas faire plutôt une thématique sur les hommes politiques qui tapent dans la caisse ? Ou sur l’extrême droite ? Ou sur le fait que Mélenchon n’a pas donné de consignes de vote au deuxième tour des élections présidentielles 2017 ? Extrême gauche-extrême droite, les opposés ont des réactions qui se ressemblent parfois …

 

Liberté d’expression à l’Estaque.

 

Liberté d'expression à l'Estaque
Liberté d’expression à l’Estaque.

 

Bon, restons positifs. Côté dessinateurs de presse, un très beau plateau avec Willy from Tunis (la dessinatrice de Presse de Tunisie), Wingz, Red, Biz, Phil, etc … Des dessinateurs de l’autre côté de la Mer Méditerranée : Maroc, Palestine et Iran.

Les dessinateurs de presse sont très sympathiques et, souvent, ils savent garder leur sang-froid face aux injustices, c’est très rare qu’ils insultent où qu’ils soient vulgaires ou ordinaires. Cela vient sûrement de leur pudeur et de leur humilité, la grande classe face à une société de plus en plus menteuse et manipulatrice !

 

Liberté d'expression à l'Estaque
Liberté d’expression à l’Estaque.

 

De très beaux dessins , très enrichissants pour la gymnastique intellectuelle des petits et des plus grands, encore merci aux dessinateurs de Presse.

 

L’écrivain Roger Henin Lietard: une soif de liberté intacte!

 

Enfin, une personne remarquable très grande gueule certainement pour les élus mais avec une soif de liberté terrible que j’ai rencontré lors de ce festival du FIDEP 2017. Ou plutôt des retrouvailles.

Liberté d'expression à l'Estaque
Liberté d’expression à l’Estaque.

Il s’agit de l’inévitable écrivain Roger Henin Lietard de l’équipe du professeur Choron, Hara-Kiri et consorts. Certainement un des derniers dinosaures de la liberté qui navigue encore entre Groland, Hara-Kiri et Charlie Hebdo et qui vous parle de liberté d’expression ou de la vie tout court. Un personnage sans limites.

Roger, je l’avais déjà filmé à Sète sur un bateau il y a quelques années, avec 5 potes et un écrivain de polars dans le cadre d’un documentaire que je produisais. Je peux vous assurer qu’en termes de liberté d’expression, je ne me suis jamais senti aussi libre sur un tournage, et quel moment de liberté partagé dans ce documentaire !

Et comme le dit si bien Roger : il faut juste rigoler et faire les cons, c’est tout, c’est comme ça, c’est la vie.

Un des socles de la liberté d’expression c’est de faire les cons et juste rigoler comme des grands enfants.

 

L’inévitable Zind-Kala-Wasté à Paris le 02/11/17!

 

Interview de Roger Henin Lietard – 15 minutes de liberté.

 

 

Cette interview sera diffusée lors du 9 ème Zind-Kala-Wasté à Paris.
Le 02 novembre 2017 au Réservoir dans le 11ème – Métro: Bastille – Entrée libre.