Le Grand Travers •

Le Grand Travers •

Le Grand Travers
 

«Le Grand Travers et la délinquance en plein hiver»

Historiquement, «Le Grand Travers» dans l’Hérault commence dans la banlieue de la Grande-Motte au niveau de la Motte du Couchant jusqu’au croisement pour rejoindre la voie rapide en direction de Montpellier pour la plupart des automobilistes.
«Le Grand Travers», côté plage, c’est la liberté. C’est encore plus la liberté au niveau du croisement et de l’aménagement du Lido effectué ces dernières années. Du côté de la Grande-Motte, c’est déjà plus rigide avec «les résidents à l’année».

«Le Grand Travers: la banlieue de la Grande-Motte»

En 2002, on voulait étudier la délinquance en hiver dans cette station balnéaire. Nous avons donc réalisé ce document vidéo intitulé «Le Grand Travers». Nous avons fait croire aux habitants de la Motte du Couchant qu’ils étaient considérés par les habitants du centre de la Grande- Motte comme des banlieusards. Ce qui est faux, même si je l’ai étendu à plusieurs reprises, promis juré cette fois ci.
Ensuite, nous avons lourdement insisté pour que les habitants de ce quartier nous parlent de la délinquance en hiver.
Et bien sûr, nous étions à la recherche du Grand Travers.

«Le Grand Travers a peur, il est 20h»

Tout le monde sait que cette ville est complètement déserte en hiver, en tous les cas en cette époque de 2002. En tout état de cause, les habitants voulaient nous parler de la délinquance en été, mais nous, nous voulions des «infos» sur la problématique de l’hiver. A force d’insister, nous les avons eues nos infos sur la délinquance en hiver dans cette banlieue Grande-Mottoise.

Le Grand Travers

Dans ce reportage, nous sommes dans une sorte de pièce-montée avec, comme thématique principale,
Le Grand Travers a peur, il est 20h !
L’ambiance de la Motte du Couchant c’était un peu ça pendant ces 10 jours de tournage. Et tout cela sur un périmètre d’1km.
Les gens se font en permanence des films et nous les premiers. Eh oui, avec le faux reporter nous avons voulu nous aussi trouver des délinquants. Mais rien à faire! La Grande-Motte en hiver, c’est mort.

«Le Grand Travers c’est bien surtout l’hiver»

Enfin, en mode de conclusion, on peut dire que La Grande-Motte et le Grand Travers sont des endroits très agréables. Alors, c’est vrai qu’il y a des beaufs un peu riche et beaucoup d’un peu pauvres mais là-bas, c’est comme ça.

Le Grand Travers

Une grande touffe pour certains, le paradis pour d’autres. Mais pour moi, le plus génial, c’est l’hiver. Je suis seul avec le béton et la nature.
La Grande-Motte ou Le Grand Travers, c’est bien surtout l’hiver. C’est un grand hôpital où les solitaires d’un jour viennent se soigner. Et croyez-moi, j’en fais partie du Grand Travers. Mais uniquement en hiver.

«Le Grand Travers tourné fin 2002»

 

Le Grand Travers •
La délinquance en plein hiver dans une station balnéaire du Languedoc-Roussillon. Grâce au reporter, les témoignages «des résidents à l’année» nous conduisent vers cette délinquance. Reste à savoir de quelle délinquance parle-t’on ?
Une autre version du reportage est disponible ici.
© Dédale Station