Désordre mondial!

Désordre mondial!

Les gilets jaunes. Que dire de plus ?

La violence, c’est bien pour faire passer un message?… Why not ?
Face à un gouvernement qui n’en a rien à faire de la misère, mêlant toujours des taxes et une intransigeance très imperméable, les pavés tombent, les voitures brûlent, les coups tombent.
Mais bon, ceci est le constat. Les gens manifestent, c’est bien face à l’arrogance des politiques.

Mais ces gens, et surtout ces débordements, ne sont-ils pas tout simplement le reflet d’une société malade au-delà de la France.
Cette aseptisation et ce nivellement vers le bas, on tape sur les riches on tape sur les étrangers.
Car beaucoup de gilets jaunes font partie des “moi je travaille” vous savez ceux qui roulent comme des dingues le vendredi après-midi pour aller boire leur Ricard et ceux qui sont des artisans et les premiers à arnaquer les clients avec quelques réflexions racistes par-dessus le marché envers les Roms, les Albanais, les Africains, etc.
On appelle cela la classe moyenne périphérique, celle qui vit à 30 bornes des centres villes.
Cette France fermée qui supporte pas les bobos parisiens et les étrangers, sauf s’ils peuvent les sous -payer, j’aimerais bien voir leur tronche si on leur donnait un studio dans le 3ème arrondissement de Paris, ils feraient la même chose que les bobos. Donc pour les campagnards urbains : affaire réglée.

Pour les bobos, eux aussi ils feraient mieux d’arrêter de traîner sur les RS, pas les renseignements généraux mais les réseaux sociaux.
Avec des mots de communication que l’on ne comprends pas.
D’ailleurs, ces bobos installés à Neuilly-sur-Seine qui vendent du vent et qui sont dans leurs bulles de communication eux aussi, ces grands défenseurs de liberté exploitent les petits prestataires pour qu’ils finissent à l’hôpital.
Donc les bobos : affaire réglée.

Après il reste quoi, ah oui les rescapés des années 68, alors eux ils sont complètement à la plaque, la grande révolte des cocos, c’est les premiers à vous prendre du fric. Ils sont comme Macron, dès qu’il y a un billet à prendre ils se jettent dessus (La France insoumise) et en plus ils vous marche sur les pieds. Souvent des gens arrivistes qui ne pensent qu’à leurs intérêts derrière leurs grandes embrassades et bien sûr ils parlent des pauvres en permanence: ça leur fait du bien. Affaire réglée.

L’extrême droite et particulièrement celle des départements de l’Ouest Parisien, des gens dangereux qui nivellent les relations vers le bas, des français de rien du tout puisque l’ADN prouve que nous avons raison il n’y a qu’une seule espèce. Des gens médiocres qui ne pensent qu’à pisser leur bière sur les étrangers, et de vivre en meute entre blancs becs et faire des blagues sur les étrangers avec leur écharpes burberry’s. Affaire réglée pour ces beaufs.

Les cités eh ben eux c’est clair, ils cassent pour certains, et veulent être rappeurs joueurs de foot ou directement dans la case prison.
Par contre ils ont une excuse, chez eux dans leur cités il y a vraiment rien, c’est le vide, donc seul moyen pour eux c’est de partir mais c’est pas évident quand le fric n’est pas là.
Ils devraient créer un mouvement de banlieue plutôt que de fumer de l’herbe en permanence même si des fois ça fait du bien.
Les gens des cités doivent se mélanger même s’ils sont systématiquement refoulés, ils ne doivent compter que sur eux-mêmes, personne ne viendra les chercher.
Chose importante, les cités sont souvent construites près des centres villes donc, avec la bulle spéculative immobilière, un jour toutes les cités de France deviendront des Beverly Hills.
Donc affaire réglée.

Les politiques.
Débrouiller-vous, vous êtes les seuls responsables la France est la 6ème puissance mondiale, il n’y a pas quelque chose qui vous choque?
Affaire réglée.

Donc Macron lâche un peu du blé pour que l’on parte en vacances tranquillement.

Commentaire de JS:
Un peu réducteur et simpliste.
J’aime bien seulement le paragraphe contre l’extrême droite.
Par contre attention les bobos c’est plutôt St Germain des Prés. Neuilly c’est plutôt Sarkozy ou Fillon. Conservateurs. Les Bobos sont là gauche parisienne caviar. Rien à voir avec les conservateurs républicains…
Signature de JS.