Le festival Off d'Avignon - André Benedetto la voix du Off •

Le festival Off d'Avignon - André Benedetto la voix du Off •

La voix Off de la culture.

André Benedetto : la voix du Off, le cœur du Off, appelez-le comme vous voulez.

En écrivant cet article, je relis le petit livre qu’André Benedetto m’avait gentiment donné pour la réalisation de mon documentaire «Une voix Off», réalisé lors du festival Off d’Avignon 2005. Ce livre s’intitule: «Dix ans de théâtre 1963 – 1973».

La voix Off de la culture - André Benedetto

Je cite:

Si le combat est juste si les êtres veulent la vie et si nous nous battons pour nous émanciper alors les images disent vrai.
Sinon ce serait agaçant d’avoir fabriqué dix ans d’images pour des prunes. L’hypothèse n’est pas exclue. Il faut attendre pour savoir.
Mais quel que soit le résultat, ça continue avec le même style. Mots non encore dits: fureur, lutte des classes, esthétique, politique, censure, etc… et Occitanie. Pour le point. 4/10/1973

La voix Off de la culture - André Benedetto

«La voix Off de la culture – La Mecque de la liberté artistique et de la liberté d’expression.»

J’avais un an lorsque ce texte fut écrit, alors en ce 11 septembre 2016, pendant lequel je ponds ce petit article, une des premières pièces de théâtre de ce qui allait devenir le plus grand festival du théâtre au monde s’appelait «Napalm» sur fond de guerre du Vietnam.
Drôle de coïncidence.

«La voix Off de la culture: c’est le Festival Off d’Avignon.»

Effectivement, le festival Off d’Avignon est le plus grand théâtre du monde, je crois que pour 2016 il y avait presque 1500 pièces.

Je pense que maintenant il est grand temps de dépasser les 2000 spectacles très vite car le Festival Off est le plus grand spectacle au monde symbole de liberté. Cet évènement est vraiment unique, c’est la Mecque de la liberté artistique et de la liberté d’expression.

Le festival Off d’Avignon est largement supérieur en termes d’ébullition par rapport au Festival de Cannes, voire même certaines cérémonies d’Hollywood. Mais bon, ne comparons pas cinéma et théâtre. Rendez-vous compte, le Festival Off était tout petit sans rien sans moyen. Un exemple à suivre

On veut encore plus de spectacles, un point c’est tout.

Merci, Monsieur André Benedetto.