Jean-François Ramirez - Terminus tout le monde descend! •

Jean-François Ramirez - Terminus tout le monde descend! •

Jean-François Ramirez – Dessinateur de presse.

Jean-François Ramirez est un personnage entier avec une valeur fondamentale qui est le partage. Il est haut en couleurs et c’est un dessinateur talentueux.
Il est attaché à la liberté, se bat pour ses idées et ne supporte pas la censure. C’est un dessinateur qui reste fidèle à ses valeurs, il ne supporte pas la compétition, les prix, etc. Pour lui, une oeuvre doit exister, un point c’est tout.

Jean-François Ramirez un artiste qui s’éclate!

 

Son coup de crayon est assez fabuleux. Jean-François Ramirez est un artiste avec un grand A.
Peintre, dessinateur de presse, chanteur, musicien, il s’éclate et surtout, ne se prend pas au sérieux comme tant d’autres.
Il aime la vie. D’ailleurs, nous avions bu une bonne bouteille de vin lors de cette interview. Là aussi, on pourrait la comparer à une bonne bouteille de vin son oeuvre artistique, car vous n’aurez jamais mal au ventre…
D’ailleurs, Jean-François Ramirez nous livre sans concession son état d’esprit, il soulève des questions sur notre société, il parle de la ville qu’il aime, Montpellier. Bref, un moment d’échanges très intéressant avec un homme libre.
A quand une grande exposition de sa part dans sa ville de cœur? On le voit trop peu, et c’est dommage.

 

 

Jean-François Ramirez et l’affiche du prix Zind-Kala-Wasté 2014.

Enfin, Jean-François Ramirez a créé pour nous la très belle affiche du prix de la liberté, l’édition du prix Zind-Kala-Wasté 2014, qui s’est déroulé à Mougins sur la Riviera Française. Cette affiche est magnifique, sincère, un peu malicieuse, un peu brute graphiquement, et surtout très cinématographique. Pour moi, c’est une oeuvre-d’art, n’en déplaise aux jaloux.

 

Jean-François Ramirez et l'affiche du prix Zind-Kal-Wasté
© Affiche de Jean-François Ramirez dans le cadre de l’édition 2014 du prix Zind-Kala-Wasté •

On y découvre son coup de crayon talentueux pour faire des story-board, par exemple.
Je ne vous le répéterai jamais assez : cet homme aime ce qu’il fait et il fait partie des très grands.