Guten Tag la Grèce •

Guten Tag la Grèce •

Documentaire sur la Grèce – Following Feelings of Greece

Nous avons parcouru toute la côte grecque, celle qui part de la frontière turque jusqu’à Athènes, nous étions loin des fameuses îles touristiques.

Documentaire sur la Grèce
Documentaire sur la Grèce •

Le but était de recueillir différents témoignages dans différentes villes, une sorte de road-movie journalistique.
La plupart des interviews se sont très bien passées, les gens étaient lucides dans leurs idées et avaient une vision assez claire de la gestion catastrophique des politiques de leur pays.
Quelques observations inquiétantes me font réagir après coup par rapport à une certaine forme d’actualité récurrente.
Il s’agit des Allemands, encore eux. Comment peuvent-ils comparer la Grèce et leur pays?

Documentaire sur la Grèce
Documentaire sur la Grèce •

Les Grecs vont à la plage, l’eau est chaude et l’environnement de ce pays est paradisiaque. Etant donné qu’il fait très chaud la majeure partie du temps, les commerces ferment de 14 heures à 18 heures. Et c’est très bien comme ça. C’est leur tradition. C’est vrai, le peuple allemand est travailleur, organisé, construit, droit. Brrr, parfois, ces termes me donnent froids dans le dos. Il en faut aussi, des pays comme ça. D’ailleurs, lorsque le ciel est toujours bas et qu’il pleut, on a plus envie de travailler, non? Par contre, on ne dit pas assez aussi que l’Allemagne est le pays dans lequel on bouffe très mal, dans lequel on retrouve le plus d’hypermarchés et dans lequel on s’ennuie – sauf à Berlin, mais c’est une autre histoire. D’ailleurs, c’est bien le pays qui a inventé Lidl, non? Et leurs légumes, et leurs fruits… immondes.

Documentaire sur la Grèce
Documentaire sur la Grèce •

Tandis qu’en Grèce… Une nourriture délicieuse et un mode d’alimentation qui favorise la longévité. Laissons donc les Grecs développer leur économie touristique et laissons les Allemands polluer l’Europe avec leurs usines et leurs réglementations alimentaires cancérigènes.

«Documentaire sur la Grèce • De «Yallah, yallah» à «Heil Hitler»

Quand j’entends certains politiques allemands dire que le «camping, c’est fini» prétextant que la culture de l’eau, de la détente et du tourisme c’est de la fainéantise, cela me débecte. Et je trouve cela très autoritaire et sectaire de la part d’un peuple qui a une fâcheuse tendance à vouloir normaliser les différences.
Les Allemands que nous avons croisés en Grèce, qui ne se gênent pas pour y acheter des maisons magnifiques au rabais (la crise grecque a du bon pour le peuple supérieur on dirait), étaient d’une arrogance légendaire. J’ai pu en faire les frais, je crois que c’était près de Volos dans région de Thessalie. La route était bloquée et étroite. Un allemand en Jeep de la deuxième guerre mondiale (hasard?…), qui ne voulait pas céder le passage, quitte à en mourir, a fini, dans la dispute, par me hurler dessus en disant : «Yallah, yallah». Je lui ai répondu par un «Heil Hitler». Ambiance.

«Documentaire sur la Grèce • Que les Allemands s’occupent de leur extrême droite bien plus inquiétante que l’économie grecque»

Les entreprises allemandes sont très bien implantées en Grèce, ce qui n’est pas le cas à l’inverse.
Toute l’Europe s’est bien servie en Grèce. Certes, la corruption du pays est grande, certes le peuple n’en peut plus. Mais quelle est la part véritable des responsabilités? J’ai presque envie de dire 50/50. Car, quand l’Europe du nord impose des règles inadaptées aux pays du sud quitte à couler certaines agricultures dont la survie de régions entières en dépend, je ne suis pas certain que cela fasse avancer les choses. Des bureaucrates obtus payés des fortunes par les contribuables vivent à Bruxelles aux crochets de la population en imposant des sacrifices énormes à des gens qui ont des revenus moyens et tuent le pouvoir d’achat.

Documentaire sur la Grèce
Documentaire sur la Grèce •

Scandaleux, injuste, immonde. Des pourritures, ces technocrates de Bruxelles. Je ne suis pas très bon en économie mais soyons simplistes, des fois ça fait du bien: j’endette ton pays en te prêtant de l’argent à des taux très bas, on fait des affaires ensembles pendant plusieurs années puis quand tout va mal je te rachète tes dettes à des taux de remboursement énormes. Payés par la population qui «doit se montrer responsable et se serrer la ceinture». Vous mélangez tout cela avec la corruption : l’état économique du pays devient explosif. De plus, la Grèce est entourée par l’Albanie, la Bulgarie, la Turquie, les Pays Baltes qui ne sont pas très loin, des pays économiquement en reconstruction, et on veut faire porter le chapeau à la Grèce: trop facile.


Extrait du documentaire «Following Feelings of Greece» •

Enfin, pour en revenir à nos reportages, nous avons aussi filmé des espèces de patriotes, nationalistes nazis; le chef de groupe ressemblait plus à un Albanais qu’à un Autrichien et, le pauvre, il était pathétique en disant qu’il se sentait plus culturellement proche des Allemands. Les mêmes qui, s’ils le croisaient en Allemagne, le toiseraient d’un air méprisant. Comme certains d’entre eux savent si bien le faire. Bref, un vrai panier de crabes.

Documentaire sur la Grèce
Documentaire sur la Grèce •

Pour terminer, nous avons fini notre documentaire à Athènes, ville rongée par des anarchistes gamins tapant à coup pied sur les héroïnomanes de toute l’Europe venant chercher leur dose. Climat assez hallucinant au mois d’août. C’est le Berlin de la fin des années 70…

La Grèce est un pays magnifique et les politiques allemands feraient bien de s’occuper de la montée de l’extrême droite dans leur pays et de la mainmise des banques sur notre chère petite Europe. Même les Anglais n’en veulent plus de leurs règles.
Car ils en sont à la source, avec leurs copains européens, des problèmes grecs.