Dessin de Presse de l'Estaque 2016 - Festival libre et indépendant •

Dessin de Presse de l'Estaque 2016 - Festival libre et indépendant •

Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque.

Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque 2016 véhicule la liberté et le respect de l’indépendance.
Mais jusqu’à quand ? Pour cette édition 2016, la brochette d’élus qui sont passés ce samedi matin pour vendre leur soupe fait mal au ventre.

Dessin de presse de l'Estaque
Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque

«Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque – Libre et indépendant à jamais»

Dessin de presse de l'Estaque
Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque

Dessin de presse de l'Estaque
Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque

Discours insipide, cacophonique et manipulateur, voire incompétent et à côté de la plaque, avec un manque de charisme pathétique en plus. Bref, rien à faire dans ce festival qui se veut authentique, sincère, avec la présence d’artistes qui risquent leur vie à chaque instant. Justement à cause, la plupart du temps, de pourris politiques.

«Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque – Les dessinateurs de caricature et de satire sont un des piliers de notre démocratie»

Néanmoins, grâce aux dessinateurs de caricature et de satire, qui sont un des piliers de notre démocratie, l’ambiance et l’envie de flâner librement dans les rues de l’Estaque furent un succès étincelant pour tout le monde.

Dessin de presse de l'Estaque
Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque

Dessin de presse de l'Estaque
Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque

La chaleur des habitants de l’Estaque est un moment sympathique pour les artistes, la presse et les visiteurs du festival. Les autochtones ont participé largement à ce succès et ont contribué largement eux aussi à soutenir les symboles de la liberté.

«Nous sollicitons toutes les femmes voilées, avec burka, niquab ou autre à se faire croquer le portrait dans les festivals de Dessin de Presse et de Caricature en France»

Nous avons croisé quelques femmes presque entièrement voilées se faire croquer: image heureuse et bienvenue cet an-ci.
D’ailleurs, nous sollicitons toutes les femmes voilées, avec burka, niquab ou autre à se faire croquer le portrait dans les festivals de Dessin de Presse et de Caricature. Le crayon est un véritable outil d’ouverture pour tout le monde et une auto-critique salutaire, voire vitale, dans chaque société à toute époque (l’histoire de la caricature nous le montre bien). Cela devrait même être remboursé par la sécurité sociale!

Dessin de presse de l'Estaque
Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque

Dessin de presse de l'Estaque
Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque

En conclusion, les dessinateurs de presse ont pu montrer leurs dessins, dialoguer, échanger, partager avec le public, être complètement libre de dire ce qu’ils voulaient tout en pensant ce qu’ils veulent.

«Le Festival du Dessin de Presse de l’Estaque – Un festival non politisé ça marche, dans cette région balkanisée par les subventions»

Comme quoi, un festival non politisé ça marche, dans cette région balkanisée par les subventions et la presse institutionnelle.

Alors, oublions les guignols du début et concentrons-nous sur le talent de ces artistes insolents.