Les années coup de coeur du prix Zind-Kala-Wasté •

Les années coup de coeur du prix Zind-Kala-Wasté •

Cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes – Les années coup de coeur du prix Zind-Kala-Wasté.

Les années coup de coeur du prix Zind-Kala-Wasté au cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes.

Le prix Zind-Kala-Wasté fut créé suite à un documentaire intitulé «Le bac du Sauvage» réalisé par Joël Maître. Des personnes hautes en couleurs et qui porterons toujours la résonance de la liberté dans cette Camargue libre et tolérante ont participé à ce documentaire. Il s’agit de Denys Colomb-de-Daunant, poète-cinéaste, Pierre Aubanel, photographe-manadier et Maurice Bellagamba, légende dans le monde du cheval de Camargue. Ces trois personnages ont largement participé à la naissance du prix Zind-Kala-Wasté. Sans oublier les incontournables guides : le marquis de Baroncelli et le peuple amérindien de Pine Ridge, aux Etats-Unis.

Pendant quatre ans, le prix Zind-Kala-Wasté s’est déroulé au cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes, primant de jeunes réalisateurs talentueux, souvent bénéficiaires d’aucun financement.

Ces jeunes réalisateurs ont réalisé des films avec leurs propres moyens et souvent avec un parcours semé d’embûches. Le prix Zind-Kala-Wasté c’était aussi cela : aider les jeunes réalisateurs, leur ouvrir une petite porte au Cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes.

Une première diffusion dans une salle, et là, souvent, les réalisateurs n’en mènent pas large : les erreurs techniques sont démultipliées par dix, et ne parlons même pas du son !

Voilà un petit billet plein de tendresse sur les quatre premières années du prix de la liberté Zind-Kala-Wasté qui s’est déroulé au cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes.

Une pensée forte aux années coup de coeur du prix zind-Kala-Wasté dans ce beau cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes et de cette Camargue, terre de liberté et de tolérance.

 


Les années coup de coeur du prix Zind-Kala-Wasté au cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes •

 

Le prix Zind-Kala-Wasté ancré à Paris près de la Bastille depuis 2013.

 

Ce prix de la liberté amateur se professionnalise de plus en plus, puisqu’il se déroule maintenant à Paris au Réservoir. Pour cette 8ème édition, le Zind-Kala-Wasté accueille le groupe Mellino (ex Négresses Vertes), un One-Man Show de l’humoriste Hocine Slimane et un documentaire-clip sur Buenos Aires de Joël Maître. La lauréate sera Maria Veronica Ramirez pour l’ensemble de son œuvre, ainsi que le monument du crayon argentin et d’Amérique du sud : le dessinateur Carlos Loiseau, dit Caloi, qui nous a malheureusement quittés il y a quelques années à Buenos Aires.

Les années coup de coeur du prix Zind-Kala-Wasté
Les années coup de coeur du prix Zind-Kala-Wasté au cinéma Marcel Pagnol de la ville d’Aigues-Mortes •

Zind-Kala-Waste
Le prix Zind-Kala-Wasté au Réservoir à Paris, le 4 novembre 2016 – Entrée libre – 20h •